Pourquoi doit-on porter des chaussures de travail ?

Au quotidien, les pieds sont mis à rude épreuve rendant la journée infernale. Nombreuses situations professionnelles exigent même des chaussures spéciales pour éviter tous risques de douleurs ou d’accidents pouvant affecter la productivité du travailleur. Le port de chaussures de travail bien adaptées offre à la fois une protection adéquate et un grand niveau de confort. Il permet aussi de prévenir différents maux physiques liés au travail nécessitant de faire le bon choix.

Comment choisir les chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité ou chaussures de travail sont conçues spécialement pour ceux qui travaillent dans des zones à risque : construction, industrie, logistique, et bien d’autres. Elles font partie de leurs équipements de base appelés équipement de protection individuelle. Pour une protection suffisante et optimale permettant d’éviter les douleurs des pieds, le responsable des achats de ces chaussures doit prendre en considération certains points de vigilance : la liberté de mouvement et souplesse, l’environnement de travail, la saison, l’apparence, la forme et surtout le niveau de protection.

Par conséquent, pour une bonne liberté de mouvement des pieds et chevilles, il faut des chaussures basses favorisant une position accroupie ou à genoux. Les chaussures de travail étanches avec semelles antidérapantes sont bien adaptées aux cuisiniers ou ceux qui sont dans le secteur alimentaire. En plus, ces chaussures sont conçues pour la prévention des risques liés au travail surtout dans une zone à glissade élevé. Elles doivent résister à toutes sortes d’influences externes tout en tenant compte de la saison : humidité, produits chimiques, précipitations neigeuses ou autres. Il faut aussi qu’elles soient assorties au reste des uniformes avec la forme et la taille la plus adéquate, sans être trop serrées.

Les chaussures de travail, comment sont-elles conçues ?

Les chaussures de travail sont conçues pour assurer la protection des pieds des travailleurs tout en jouant un rôle de confort et d’esthétisme. Ainsi, certains éléments constitutifs de ces chaussures sont essentiels et fondamentaux tandis que d’autres sont additifs et optionnels. Ces chaussures sont exceptionnellement fabriquées pour allier résistance et confort qu’elles doivent avoir les principaux types de protection suivants : anti-perforation, anti-abrasion, antidérapante, antistatique et ignifuge. Pour améliorer le confort des usagers, les fabricants recommandent le port de chaussettes épaisses avec les chaussures de sécurité hautes qui sont utilisées dans le domaine de l’agroalimentaire.

En général, la fabrication d’une paire de chaussures se fait en cinq étapes successives. Le point de départ est la découpe des matières qui veille à perdre le moins de matière possible. L’étape suivante consiste à faire la piqûre des matières avec précision et à une vitesse impressionnante. Ensuite, le collage se fait soit par presse avec une colle à chaud, soit manuel avec de la colle liquide suivant les modèles et les matières. Après vient le montage de l’élément de sécurité incontournable pour chaque paire de chaussures qui est l’embout, en acier, en aluminium ou en composite. Et avant la finition, il faut faire l’injection des semelles qui peuvent être des granulés de PVC ou de TPU à chauffer pour qu’ils soient fondus pour avoir la forme souhaitée.